Cannabidiol et traitement conventionnel de l’épilepsie

Les propriétés anticonvulsives du cannabidiol (CBD) ont été étudiées par différentes recherches indépendantes. En 2010, « Journal of Pharmacology and Experimental Therapeutics » a publié le rapport d’une étude examinant les potentiels anti-épileptiforme et anti-crise du cannabidiol en utilisant l’électrophysiologie in-vitro et in-vivo sur des modèles animaux. Conformément aux recherches précédentes, les résultats de cette étude ont affirmé que le CBD inhibe l’activité épileptiforme in vitro et les crises d’épilepsie in vivo. D’autres preuves scientifiques accumulées soutiennent l’utilisation du cannabidiol dans le traitement des formes rares d’épilepsie. 

L’Epidiolex et l’amélioration de la prise en charge de l’épilepsie

Le 25 juin 2018, la FDA (Food and Drug Administration des États-Unis) a approuvé Epidiolex comme médicament oral à base de cannabidiol pour le traitement de l’épilepsie associée au syndrome de Lennox-Gastaut et au syndrome de Dravet chez les patients âgés d’au moins deux ans. Le syndrome de Lennox-Gastaut est une forme grave d’épilepsie infantile caractérisée par de multiples types de crises, notamment des crises toniques et des crises atoniques.

Comme prévu, la communauté médicale a placé beaucoup d’espoir dans l’Epidiolex pour le traitement de l’épilepsie. Compte tenu des différentes preuves anecdotiques soutenant l’utilisation du cannabidiol chez les épileptiques et des résultats des essais cliniques menés sur l’Epidiolex, il n’était pas totalement surprenant que le nouveau médicament révolutionne le traitement moderne de l’épilepsie. En mars 2020, le JAMA Neurology a publié le résultat du deuxième essai positif de phase 3 pour l’Epidiolex chez les enfants atteints du syndrome de Dravet. Les résultats publiés suggèrent que l’Epidiolex à la dose de 10 et 20mg/kg/jour réduit significativement la fréquence des crises chez les enfants par rapport au placebo. 

Environ 49% des participants prenant la dose de 20mg/kg/jour ont connu une réduction de 50% ou plus de la fréquence des crises convulsives pendant la période de traitement. En 2018, Lancet a également publié le résultat d’un essai de phase 3 en double aveugle, contrôlé par placebo, étudiant le potentiel du cannabidiol chez les patients souffrant de crises associées au syndrome de Lennox-Gastaut. À l’issue de l’essai, les chercheurs ont reconnu que le cannabidiol est bien toléré. Le succès de ce nouveau médicament dans le traitement de l’épilepsie est évident au vu des impressionnants revenus des ventes enregistrés par GW Pharmaceuticals. D’autres essais cliniques et enquêtes de recherche sont également en cours pour examiner le potentiel de l’Epidiolex et d’autres médicaments à base de CBD dans le traitement de maladies rares et chroniques chez l’homme. 

Source : https://cbdworldnews.com/2020/11/20/epidiolex-and-the-treatment-of-epilepsy/